Mars 2017 : La revue CARTILAGE publie un essai clinique qui démontre l’efficacité du CINGAL pour le traitement de la gono-arthrose.

 

L’efficacité du MONOVISC® et du CINGAL® cliniquement démontrée (*) pour le traitement symptomatique de l’arthrose du genou.

 

 

La revue CARTILAGE (groupe Sage) a publié une étude clinique (clic pour voir)  (double aveugle, multi-centrée, randomisée, 3 bras) qui vise à étudier l’efficacité et la sécurité d’infiltrations intra-articulaires de CINGAL® et de MONOVISC® dans le cadre du traitement de la gono-arthrose.

Les principaux résultats de cette étude effectuée sur 368 patients recrutés en Europe et au Canada sont:

  • La confirmation de l’efficacité des dispositifs de visco-supplémentation mono-injection CINGAL® et MONOVISC® à long terme avec des indices de mesure WOMAC rarement mesurés pour des dispositifs comparables.
  • La confirmation de l’effet rapide et durable ( sur 26 semaines) de la combinaison d’acide hyaluronique de haut poids moléculaire et d’hexacétonide de trimacinolone (CINGAL®).
  • Un indice Womac de mesure de la douleur diminué de 70% à trois mois et de 72% à 6 mois avec 89% des patients qui atteignent une réduction d’au moins 50% au bout de 26 semaines.
  • Un faible taux d’effets indésirables qui permet de conclure à la sécurité du produit.

 

Par ailleurs, l’effet similaire à long terme (26 semaine) observé du MONOVISC® (Acide Hyaluronique Mono-injection) et du CINGAL® (Acide hyaluronique +Triamcinolone Mono-injection) tend à démontrer qu’il n’y a pas d’incompatibilité à injecter simultanément un anti-inflammatoire corticoïde et un acide hyaluronique et que les effets de ces deux substances s’ajoutent. En 2005, une étude américaine “The safety and efficacy of intraarticular hyaluronan with/without corticosteroid in knee osteoarthritis: 1-year, single-blind, randomized study” , concluait à l’absence de différences détectées entre une administration Héxacétonide de Triamcinolone + Acide Hyaluronique simultanée ou une administration par étapes différées. Au-delà des résultats directement applicables au CINGAL®, ces résultats permettent d’améliorer les connaissances pour aider à optimiser les protocoles de traitement.

Enfin, les résultats de cette étude confirme que l’Acide Hyaluronique développé par Anika Therapeutics et qui entre dans la formulation du CINGAL® et du MONOVISC® est bien adapté aux traitements en mono-injection pour un volume qui reste raisonnable (4ml).

* Les commentaires de cet article sont publiés sous la seule responsabilité de leurs auteurs. Ils n’engagent en rien la responsabilité des auteurs de l’étude clinique citée. Seul un professionnel de santé est habilité à décider si un traitement est adapté à la spécificité de la pathologie d’un patient.
octobre 4, 2017