Questions sur le traitement -l’utilisation des produits

Mon traitement de Visco Supplémentation

NON sauf si votre médecin est d’accord.

En effet, contrairement à ce qui se passe pour les génériques, chaque produit de visco-supplémentation à base d’acide hyaluronique est différent.

(Pour plus de précision, nous vous invitons à parcourir les questions-réponses de la catégorie “Pour aller plus loin – Les Acides Hyaluroniques…”).

Chaque produit a donc des indications différentes,  en terme de site d’injection par exemple – certains produits contrairement au CINGAL, MONOVISC, ORTHOVISC et ORTHOVISC-T ne sont indiqués que pour une seule articulation -, ou encore en terme de protocole de traitement -une seule injection, plusieurs injections -.

De plus certains produits n’ont pas fait la preuve de leur efficacité au travers d’essais cliniques.

Plus important : certains produits ont été fabriqués à base de crêtes de coq et sont susceptibles de provoquer des allergies aux protéines animales.

Enfin, le volume de produit contenu dans la seringue dépend du produit. En fonction de l’articulation traitée, votre médecin a pu privilégier un produit plutôt qu’un autre.

En résumé, les produits de visco-supplémentation prescrits par votre médecin sont dits Non Substituables. Si vous souhaitez utiliser un autre produit qui vous semble mieux, ou si votre pharmacien vous en propose un autre, vous devez d’abord en parler à votre médecin. C’est lui seul qui, en fonction de sa connaissance des produits, de l’analyse de votre cas particulier et de son expérience décide quel(s) produit(s) vous prescrire.

 

Non. Vous devez en parler à votre médecin d’abord.

Même si ORTHOVISC et MONOVISC ont les mêmes objectifs (soulager l’articulation douloureuse par un traitement de viscosupplémentation), les deux produits correspondent à deux traitements différents :

ORTHOVISC est conçu et testé pour un traitement “multi-infiltration”, c’est-à-dire que le traitement consiste en trois infiltrations séparées d’une semaine d’intervalle.

MONOVISC a été conçu et testé pour un traitement “mono-infiltration”.

Au moment de rédiger son ordonnance, votre médecin a choisi l’un de ces traitements en fonction de son analyse de votre situation. Lui seul peut décider de modifier le traitement et de remplacer ainsi une mono-injection par une multi-injection.

OUI et NON

Il est vrai que CINGAL contient un corticïde injectable bien connu : L’hexacétonide de triamcinolone. C’est ce produit qui permet d’obtenir un soulagement rapide en agissant sur l’inflammation avant que l’acide hyaluronique, composant principal de CINGAL, ne prenne le relais de façon plus durable mais aussi plus tardive. 

A ce titre CINGAL peut représenter une alternative au produit à base de cortisone destiné à être infiltré dans l’articulation pour traiter l’inflammation.

MAIS

Seul votre médecin peut décider de remplacer le produit initialement prescrit par CINGAL

Il est donc impératif, si vous avez du mal à vous procurer le produit prescrit, que vous le contactiez, soit directement, soit par l’intermédiaire de votre pharmacien. 

Nous ne pouvons pas répondre à cette question.

Heureusement, nous ne faisons pas de consultations médicales à distance car nous n’en avons pas la compétence et nous n’avons pas connaissance de votre cas particulier. Seul votre médecin est susceptible de répondre.

Néanmoins, nous pouvons vous dire que nous avons conçu CINGAL afin qu’il soulage les douleurs dues à l’arthrose plus rapidement qu’un traitement de visco-supplémentation classique grâce à l’ajout d’un anti-inflammatoire à base de cortisone, l’héxacétonide de triamcinolone.

Sans préjuger de votre cas particulier, il se peut que l’inflammation de l’articulation ait été réduite grâce à la cortisone le temps que l’acide hyaluronique contenu dans CINGAL prenne le relais (quelques semaines en moyenne), ce qui expliquerait ce soulagement rapide (ce qui est une bonne nouvelle !)

Cependant, cela ne veut pas dire que la cause racine (l’arthrose par exemple) a été supprimée. En effet, l’arthrose est en fait une usure des cartilages et on sait que la visco-supplémentation ne régénère pas le cartilage.

En général, les conseils pour vivre au mieux avec son arthrose préconisent de conserver voire d’amplifier son activité physique, mais ça dépend du cas de chacun.

De plus, il se peut que votre pratique sportive particulière vous soit déconseillée – par exemple la course à pied dans le cas d’une affection au genou.

Nous vous conseillons donc d’en parler à votre médecin. Lui seul saura vous conseiller sur le type de pratique sportive que vous pouvez avoir et avec quelle intensité.

 

NON

CINGAL, MONOVISC, ORTHOVISC et ORTHOVISC-T, comme tous les produits de visco-supplémentation sont des Dispositif Médicaux et non des Médicaments.

La notion de produit générique qui peut se subsituer au médicament prescrit par le médecin n’existe que pour les médicaments. Pour être un générique d’une spécialité appelée le Princeps, un médicament a dû démontrer plusieurs choses contraignantes de façon à assurer qu’il a exactement le même effet. En particulier un générique doit:

  • Contenir la même subsantce active que le Princeps, en même quantité.
  • Se diffuser dans le corps de la même façon que le Princeps.

C’est à ces seules conditions qu’un Médicament Générique est dispensé de faire des essais cliniques d’efficacité ce qui lui permet d’être moins cher que le Princeps.

Dans le cas des Acides Hyaluroniques utilisés en Visco-supplémentation, il ne peut pas y avoir de générique car les produits sont très différents les uns des autres.

  • La Substance active (l’Acide Hyaluronique), la quantité de produit et les excipients sont differents. (Pour plus de précision je vous invite à parcourir les questions réponses de la catégorie “pour aller plus loin, les Acides Hyaluroniques…”)
  • De plus, certains produits (dont CINGAL, MONOVISC et ORTHOVISC) ont fait l’objet d’essais cliniques, d’autres non. Des essais d’efficacité ne sont pas obligatoires pour un Dispositif Médical, seules des preuves d’innocuité doivent être apportées.
  • Enfin certains produits (dont CINGAL, MONOVISC, ORTHOVISC et ORTHOVISC-T), sont indiqués pour traiter toutes les articulations alors que d’autres ne sont indiqués que pour une articulation précise (le genou dans le cas de la gono-arthrose par exemple).

En résumé, les produits de visco-supplémentation prescrits par votre médecin sont dits Non Substituables. Si vous souhaitez utiliser un autre produit qui vous semble mieux, ou si votre Pharmacien vous en propose un autre, vous devez en parler à votre médecin avant. C’est lui seul qui, en fonction de sa connaissance des produits, de l’analyse de votre cas particulier, et de son expérience décide  quel(s) produit(s) vous prescrire.

Load More