J’ai eu une infiltration de CINGAL il y a quelques jours et je n’ai plus mal du tout. Etant un(e) grand(e) sportif(ve), puis-je reprendre ma pratique intensive ?

Nous ne pouvons pas répondre à cette question.

Heureusement, nous ne faisons pas de consultations médicales à distance car nous n’en avons pas la compétence et nous n’avons pas connaissance de votre cas particulier. Seul votre médecin est susceptible de répondre.

Néanmoins, nous pouvons vous dire que nous avons conçu CINGAL afin qu’il soulage les douleurs dues à l’arthrose plus rapidement qu’un traitement de visco-supplémentation classique grâce à l’ajout d’un anti-inflammatoire à base de cortisone, l’héxacétonide de triamcinolone.

Sans préjuger de votre cas particulier, il se peut que l’inflammation de l’articulation ait été réduite grâce à la cortisone le temps que l’acide hyaluronique contenu dans CINGAL prenne le relais (quelques semaines en moyenne), ce qui expliquerait ce soulagement rapide (ce qui est une bonne nouvelle !)

Cependant, cela ne veut pas dire que la cause racine (l’arthrose par exemple) a été supprimée. En effet, l’arthrose est en fait une usure des cartilages et on sait que la visco-supplémentation ne régénère pas le cartilage.

En général, les conseils pour vivre au mieux avec son arthrose préconisent de conserver voire d’amplifier son activité physique, mais ça dépend du cas de chacun.

De plus, il se peut que votre pratique sportive particulière vous soit déconseillée – par exemple la course à pied dans le cas d’une affection au genou.

Nous vous conseillons donc d’en parler à votre médecin. Lui seul saura vous conseiller sur le type de pratique sportive que vous pouvez avoir et avec quelle intensité.

 

juillet 19, 2018